Vers le très haut débit

Le SDTAN, une feuille de route pour l'arrivée du très haut débit

Face à l'enjeu que représente l'aménagement numérique en termes d'attractivité et de compétitivité du territoire, le Département se positionne clairement comme l'autorité organisatrice de la réflexion et de l'action.
Il l'a déjà fait, à partir de 2007, en initiant le projet « Morbihan haut-débit » et le contrat de partenariat public privé (PPP) avec France Telecom qui a permis la résorption des zones blanches.
Pour poursuivre son action en faveur de l'aménagement numérique, l'assemblée départementale a voté, en décembre 2011, le schéma directeur territorial d'aménagement numérique (SDTAN). C'est-à-dire la feuille de route qui permettra d'organiser le déploiement du très haut débit dans le Morbihan.

La politique du Département est depuis longtemps fondée sur la volonté de préserver un équilibre territorial. Dans cet équilibre, le très haut-débit revêt un caractère important et les conseillers généraux en ont conscience.
Mais cette fois, les investissements nécessaires pour desservir les habitants en très haut-débit sont plus lourds encore que pour le haut-débit et la zone sur laquelle les opérateurs ne se positionneront pas risque de représenter 70 % du territoire national, si l'on en croit un rapport remis en décembre 2009 à la DATAR (Délégation interministérielle à l'Aménagement du Territoire et à l'Attractivité Régionale).

Une telle situation ne peut être acceptée. Pour articuler l'action des collectivités et mobiliser les intervenants de la sphère privée – comme les opérateurs de communications électroniques et l'ensemble des acteurs pouvant intervenir dans l'aménagement numérique (promoteurs,
bailleurs sociaux, syndicats…) – le Conseil général a voté en décembre 2011 un schéma directeur territorial d'aménagement numérique (SDTAN). Une feuille de route, élaborée avec les collectivités morbihannaises, qui donne une vision cohérente et une stratégie d'ensemble de déploiement de la fibre optique.

Contrairement à « Morbihan haut-débit », projet opérationnel, le SDTAN est un outil stratégique. Il n'a pas vocation à prendre en charge l'action, mais à en garantir la cohérence à l'échelle départementale en vue d'un aménagement équilibré du territoire. Le SDTAN a une valeur indicative et vise à favoriser la cohérence des initiatives publiques et leur bonne articulation avec l'investissement privé. Il constitue également un document de référence pour l'obtention des crédits nationaux dédiés au déploiement du très haut débit.

Tout cela dans le but de raccorder progressivement l'ensemble des Morbihannais à la fibre optique pour permettre un accès au très haut-débit pour tous à l'horizon 2030 et ainsi éviter une nouvelle fracture numérique.

A consulter

Le schéma directeur territorial d'aménagement numérique - SDTAN