Skip to Content

Arbres remarquables du Morbihan

Le projet "Arbres remarquables du Morbihan" a pour but de faire connaître ce patrimoine naturel exceptionnel au plus grand nombre.

Chêne des Prés Chesnard à Concoret - Photo : Emmanuel Berthier

Dans le Morbihan, depuis 1997, le Département et le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) Forêt de Brocéliande ont entrepris le recensement de ce patrimoine arboré, avec l’aide de nombreux bénévoles et de professionnels de l’arbre.

Un patrimoine naturel à l'honneur !

À ce jour, cet inventaire compte 500 sujets "intéressants" et 101 "arbres remarquables", disséminés dans tout le département.

Géants, avec leurs 43 m de haut, les séquoias de Beauregard à Cléguérec seraient les arbres les plus grands du Morbihan. Vénérables, le "chêne à Guillotin" à Concoret, ou l’if de l’église de La Chapelle-Caro, seraient quant à eux âgés de près de 500 ans… Étonnant, le chêne des oripeaux à Questembert, où l’on vient depuis des générations accrocher au tronc les vêtements des malades en espérant leur guérison. Exotiques, les cyprès chauves qui se dressent au Moulin de la Fosse à Quelneuc, loin des bayous de Louisiane…

À l’occasion de la mise à jour de cet inventaire, l’ouvrage "Arbres remarquables du Morbihan "présente une sélection d’une soixantaine d’arbres, photographiés par Emmanuel Berthier. Les textes sont quant à eux signés de l’auteur et éco-interprète Daniel Kempa.

ERRATUM : dans l'ouvrage "Arbres remarquables du Morbihan", page 85, le châtaignier de Kerascoët à Saint-Jean-Brévelay est situé sur un chemin privé. Cet arbre n'est donc pas accessible au grand public. Les propriétaires demandent aux visiteurs de bien vouloir ne pas emprunter leur chemin pour venir jusqu'à l'arbre, afin de ne pas troubler leur quotidien et ainsi de respecter le code civil en la matière (Articles 544, 545 et 546).

Pin de Monterey à Saint-Philibert - Photo : Emmanuel Berthier.

A voir aussi