Skip to Content

JO 2024 : Le Morbihan candidat pour la voile !

Les JO de voile 2024 en baie de Quiberon : c'est le pari que se lance le Conseil départemental, avec Vannes et Lorient. Le Morbihan est dans la course pour accueillir les épreuves nautiques, dans le cadre de la candidature de Paris.

Le président du Conseil départemental a fait le point sur la candidature du Morbihan à l'accueil des épreuves olympiques de voile en 2024, mardi 15 juillet, à l'hôtel du département. "Notre candidature a pu étonner et pourtant elle semble couler de source", a indiqué François Goulard. La baie de Quiberon bénéficie de conditions de mer et de météo optimales : les amateurs de voile ne s'y trompent pas. Le port du Crouesty possède déjà les infrastructures requises, y compris le village olympique. Quant au public, il aurait une vue imprenable sur le plan d'eau, grâce au cirque naturel compris entre le Petit mont et le Grand mont. Autres points positifs, le regroupement des infrastructures sur moins de 2 km2, la qualité de l'eau et des paysages, l'absence de trafic maritime sur cette zone, une bonne capacité hôtelière… "C'est une candidature en phase avec le dossier de Paris, sans lourds investissements ni grands travaux à prévoir".

Le 9 juillet dernier, une délégation d'experts a inspecté le site. "Ils n'ont pas soulevé d'objections techniques, a précisé François Goulard. Nous avons mis l'aspect sportif en avant, nous défendons notre chance à plein ".
Le Carnacois Eric Flageul, membre de l'Equipe de France paralympique de voile (4e aux Jeux de Londres en 2012), apprécie particulièrement les conditions d'accueil prévues pour les sportifs : "Tout est fait pour l'athlète : la proximité entre le village olympique et le plan d'eau, la transition entre le port et le lieu de la régate. Et le site bénéficie déjà de toutes les installations techniques pour accueillir les entraînements des délégations les quatre ans qui précèdent les Jeux".

Le sort de la candidature morbihannaise est désormais entre les mains de l'association Ambition Olympique, porteuse de la candidature de Paris aux JO 2024, qui choisira début septembre le site qui accueillera les épreuves de voile. Et le CIO décidera en 2017 qui de Paris, Rome, Hambourg ou Boston sera la ville hôte de ces Jeux Olympiques.

Soutenez le Département du Morbihan sur notre page Facebook

Le 9 juillet dernier, une délégation d'experts, ici devant l'hôtel Miramar du Crouesty, a inspecté le site et le plan d'eau compris entre le Petit Mont et le Grand Mont.

François Goulard, président du Conseil départemental du Morbihan et le carnacois Éric Flageul, membre de l'équipe de France paralympique de voile, à la conférence de presse qui s'est tenue mardi 21 juillet, à l'hôtel du département à Vannes.