Skip to Content

Le Département chef de file de la protection de l'enfance

L'Observatoire de la protection de l'enfance du Morbihan s'est réuni jeudi 17 septembre, à l'Hôtel du Département. Il permet aux différents acteurs locaux intervenant dans ce domaine de se concerter.

L'Observatoire de la protection de l'enfance est présidé par François Goulard, encadré de madame Anne Morvan-Paris, directrice de la famille et de l'action sociale (à gauche sur la photo), et de madame Christine Penhouët, vice-présidente du Conseil départemental, déléguée à l'enfance et à la famille (à droite).

Le Département est le chef de file de la protection de l'enfance. Le but est de prévenir les difficultés auxquelles les parents peuvent être confrontés dans l'exercice de leurs responsabilités éducatives, d'accompagner les familles et de mettre en place au besoin des dispositifs de prise en charge des mineurs. L'Observatoire de la protection de l'enfance réunit les différents partenaires intervenant dans ce domaine : les élus, les services départementaux, le centre départemental de l'enfance, la justice, le secteur associatif, la pédo-psychiatrie, l'Etat, la Caisse d'Allocations familiales (CAF). 

La séance plénière du 17 septembre a permis de faire le point sur les données chiffrées et de discuter de certains points, comme l'assistance éducative à domicile ou l'amélioration de l'admission en établissement. Les dispositifs d'aide sociale à l'enfance se déclinent sous différentes formes ; aides financières, aides à domicile, placements ou protection juridique des mineurs.

Plus de 7 600 enfants ont bénéficié d'aides financières en 2014, soit 5 % des mineurs du département. Cela concerne des familles traversant des difficultés comme des situations de surendettement ou de fins de droits, par exemple.

On observe ces dernières années dans le Morbihan comme ailleurs  une progression régulière des mesures de protection. Le placement a augmenté de 20 % depuis 2010. 1 874 enfants ont été placés en 2014. Particularité morbihannaise, 80% des enfants placés le sont auprès de familles d'accueil, salariées du Département.