Skip to Content

Les conseillers départementaux en session extraordinaire

Le Conseil départemental du Morbihan s'est réuni ce jeudi 23 avril. La première session depuis l'installation de la nouvelle assemblée départementale.

À l'occasion de cette session extraordinaire, les élus ont voté diverses dispositions concernant le fonctionnement de l'assemblée départementale, les délégations d'attribution au président. Ils ont désigné les différents représentants dans diverses commissions et organismes extérieurs.

Le président du Conseil départemental François Goulard a répété la volonté des élus de "se mettre au travail sans perdre de temps". Il a regretté de devoir entamer ce mandat de six ans sans être fixé sur les compétences qui seront désormais celles des départements : "Le calendrier est encore décalé, la loi ne sera pas votée avant juillet. C'est très préjudiciable : comment se projeter à plus ou moins long terme ? Cela gêne le travail quotidien de la collectivité."

François Goulard estime que le texte de la future réforme des collectivités est "une occasion manquée. Les doublons persistent, comme la compétence lycées pour la région et collèges pour le département. Et je pense que l'Etat devrait prendre à sa charge le RSA, ce qui serait un bon moyen de renflouer des départements, qui sont pour certains au bord de la cessation de paiement."

Dans un contexte financier très contraint, le président a réaffirmé que l'assemblée "fera preuve de rigueur budgétaire. Il faudra se concentrer sur l'essentiel et le faire bien."

Mots clés :