Skip to Content

Personnes âgées et handicapées : le Département innove !

Le Département du Morbihan innove, face au manque de places en établissements, et développe des solutions alternatives d'hébergement pour les personnes âgées et handicapées.

Le Département développe des solutions inédites dans le domaine social. "Dans une période de restriction budgétaire, nous savons que nous n'aurons pas de créations de places en établissement pour personnes handicapées, pas plus que de créations d'Ehpad, souligne François Goulard, président du Conseil départemental. Il faut donc innover, en faisant évoluer les pratiques".

Depuis déjà quelques années, des domiciles partagés sont proposés aux personnes âgées désorientées. Il s'agit d'accueillir en colocation dans un même logement 8 personnes, accompagnées par un assistant de vie qualifié 24 heures sur 24.
La formule fonctionne très bien, puisqu'aujourd'hui, 351 Morbihannais sont ainsi hébergés, soit l'équivalent de 4 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Les domiciles groupés accompagnés... un concept nouveau !

Un concept similaire vient d'être imaginé par le Département, cette fois pour les personnes handicapées : les domiciles groupés accompagnés (DGA). Ils regroupent 6 résidents et un personnel d'accompagnement expérimenté.
Pour cette première expérimentation, le Conseil départemental a prévu de créer 60 places réparties dans 10 logements à Vannes, Lorient, Auray, Sainte-Anne-d'Auray, Le Roc-Saint-André, Carentoir et Lanester, d'ici à 2017. 

Le Département a investi 374 000 €, soit plus de 6 200 € par an et par personne accompagnée. Solution à mi-chemin entre le domicile personnel et l'hébergement en établissement, les DGA permettent un suivi social, mais aussi l'autonomie des personnes concernées.  Ils s'adressent principalement à des personnes handicapées psychiques, sans pour autant exclure d'autres situations pour lesquelles ils seraient adaptés.

D'autres places seront probablement ouvertes  à l'avenir, notamment pour les travailleurs vieillissants en établissements et services d’aide par le travail (ESAT).

 

Vendredi 29 mai dernier, une conférence de presse a eu lieu sur le sujet avec, en partant de la gauche sur la photo, Jean-rémy Kervarrec, vice-président délégué aux personnes handicapées et aux personnes âgées, François Goulard, président du Conseil départemental et Christine Penhouët, vice-présidente déléguée à l'enfance et à la famille.

Accompagnées par un assistant 24 heures sur 24, les domiciles partagés sont proposés aux personnes âgées désorientées depuis quelques années déjà - Photo : Fotolia.

A voir aussi