Skip to Content

Tribune de la majorité départementale - Union de la droite et du centre du Morbihan

Agir

Après cette longue séquence électorale le temps de l'action publique doit rapidement revenir. L'inaction, voilà en effet ce qui est souvent reprochée aux politiques. Nos concitoyens veulent de l'action.

L'exemple des collectivités locales pourrait utilement être repris et, en particulier, celui du département du Morbihan. Notre majorité  a fait de l'action sa ligne de conduite. Agir et non élaborer de nébuleux schémas et plans dont les résultats ne viennent jamais. Agir en mettant en œuvre des dispositifs simples dans leur mobilisation et adaptés aux vrais besoins des morbihannaises et des morbihannais. Agir enfin sans se substituer aux projets, à la créativité, à l'imagination des entreprises, des associations, des collectivités locales.

Dans de nombreux domaines, cette action produit ses effets. Les constructions de deux collèges publics neufs, à Elven et à Lorient, ont été décidées et réalisées dans des conditions d'efficacité remarquable. En matière d'investissements routiers, les chantiers avancent rapidement et l'organisation de la maintenance de nos  routes départementales permet désormais d'intervenir dans de meilleures conditions tant pour les agents que pour les usagers. Dans le secteur social il ne s’agit pas de répondre à de grandes interrogations qui relèvent du niveau national, mais d’apporter des réponses concrètes pour ce qui relève de nos compétences. Ainsi une des priorités du futur schéma de l'autonomie en cours d'élaboration est de fournir une solution aux jeunes adultes handicapés qui faute de place disponible demeurent malgré eux dans les établissements pour enfants (amendement Creton) privant ainsi beaucoup d'enfants handicapés d'un accueil adapté et laissant des familles dans des situations impossibles.

On peut toujours théoriser sur l'action politique, sur le rôle des élus, sur la question du déficit démocratique. Pour nous seul compte ce qui est utile pour les habitants du Morbihan. Seule compte leur satisfaction, chaque jour, dans chaque commune. C'est aussi comme cela que la confiance revient. Agir et être efficace, finalement comme chacune et chacun d'entre nous dans sa propre vie.

 

Très bonnes vacances dans le Morbihan.

Ober

Goude prantad hir an dilennadegoù e vo rekis donet fonnapl en-dro da goulz an obererezh foran. Chom hep ober tra, setu ar pezh a vez rebechet d’ar bolitikerion alies. Oberoù fetis a fall d’hor c’hengeodedourion.

Gellet a reer kemer skouer àr ar strollegezhioù lec’hel, àr departamant ar Mor-Bihan dreist-holl. Ober traoù fetis eo linenn-stur ar muianiver. Ober traoù ha n’eo ket sevel brastresoù ha steuñvoù koumoulek na weler ket james an disoc’hoù anezhe. Ober traoù zo sevel stignadoù aes da lakaat e pleustr hag a gouch gant ezhommoù gwir Morbihaniz. Ober traoù ivez hep kemer lec’h raktresoù, barregezh-krouiñ hag ijin an embregerezhioù, ar c’hevredigezhioù hag ar strollegezhioù lec’hel.

Stank eo efedoù an oberoù-se àr meur a dachenn. Sevel an daou skolaj publik nevez, en Elven hag en Oriant, zo bet divizet ha kaset en-dro gant efedusted-bras. Buan ec’h a ar chanterioù àr-raok àr an hentoù ha bremañ ma vez aozet mat kempenn hon hentoù-departamant e vez bravoc’h d’ar wazourion ha d’an implijerion. Er gennad sokial n’hon eus ket da respont d’an dalc’hoù bras a zo e karg ar Stad, degas diskoulmoù pleustrek d’ar c’hudennoù hon eus karg anezhe, ne lâromp ket. Danvez brastres an emrenerezh a zo àr ar stern a dalvo dreist-holl da zegas un diskoulm d’an oadourion yaouank nammet hag a rank chom, en desped dezhe, en diazezadurioù evit ar vugale (enkemmad Creton), dre ma ra diover ar plasoù dijabl evite. Gant an dra-se e vez ur bochad bugale nammet na vezont ket degemeret evel deleet ha familhoù gant plegennoù diaes-bras.

Atav e c’heller sevel teoriennoù brav àr an obererezh politikel, àr roll an dilennidi, àr dalc’h an diover a zemokratelezh. Ar pezh a zo emsav evit tud ar Mor-Bihan a gont evidomp-ni. O c’hontantiñ bemdez, e pep kumun, setu razh ar pezh a gont. Mod-se ivez e tay ar fiziañs en-dro. Dav eo ober ha bout efedus, evel pep unan ac’hanomp en e vuhez dezhañ pe dezhi, tra ken.

Vakañsoù brav deoc’h er Mor-Bihan.

Présentation du groupe de la majorité

Groupe de la MajoritéMichel JALU - Marie-Josée LE BRETON (canton d'Auray), Annick MAUGAIN (canton de Grand-Champ), Yannick CHESNAIS - Marie-Hélène HERRY (canton de Guer), Jean-Rémy KERVARREC - Françoise BALLESTER (canton de Guidel), Jacques LE LUDEC - Muriel JOURDA (canton d'Hennebont), Gérard FALQUERHO - Marie-Claude GAUDIN (canton de Lanester), Alain GUIHARD - Marie-Odile JARLIGANT (canton de Muzillac), Ronan LOAS - Brigitte MELIN (canton de Plœmeur), Michel PICHARD - Martine GUILLAS-GUÉRINEL (canton de Ploërmel), Fabrice ROBELET - Marie-Christine LE QUER (canton de Pluvigner), Benoît QUÉRO - Soizic PERRAULT (canton de Pontivy), Gérard GICQUEL - Marie-Annick MARTIN (canton de Questembert), Gérard PIERRE - Karine BELLEC (canton de Quiberon), David LAPPARTIENT - Michèle NADEAU (canton de Séné), François GOULARD - Christine PENHOUËT (canton de Vannes-1), Denis BERTHOLOM (canton de Vannes-2), Gilles DUFEIGNEUX - Gaëlle FAVENNEC (canton de Vannes-3).

Groupe de la Majorité départementale - Photo : Laurent Rannou.

Mots clés :
Mots clés :