Skip to Content

Tribune du groupe des élus de la minorité

Pour des services publics de qualité accessibles à tous les Morbihannais

Dans quelques semaines, nous vivrons un moment démocratique majeur pour l’avenir de notre pays. Les Morbihannais et les Français se prononceront en faveur d’un candidat à l’élection présidentielle.

Au niveau départemental, les enjeux sont également importants. Les positions de notre groupe restent les mêmes : la défense de services publics de qualité comme orientation, et la transparence dans l’exercice de l’action publique comme méthode. L’arrogance et l’autoritarisme ne permettront pas de répondre à l’intérêt général.

Nous avons refusé de voter les orientations et restructurations de la majorité, qui conduiront à une dégradation programmée d’un certain nombre de services en Morbihan : la suppression d’agents de maintenance dans les collèges, la fermeture de centres d’entretien des routes départementales, la réduction des plages horaires de centres médicosociaux…

Nous continuons aussi de porter une ambition forte en matière d’insertion, d’éducation et de développement durable. Le Conseil départemental du Morbihan possède des leviers d’action dans chacun de ces domaines.

En effet, notre politique d’insertion peut être étoffée pour favoriser le retour à l’emploi. Le Département doit accentuer ses efforts en faveur de l’insertion des Morbihannais.

Portons une ambition en matière d’énergies renouvelables. Renversons notre logique actuelle pour agir en amont, afin de faire des économies de fonctionnement et réduire les coûts liés aux dépenses d’énergie.

Enfin, soyons ambitieux pour notre politique d’éducation. Chaque décision devrait être prise suite à un diagnostic partagé, et après que toutes les solutions aient été envisagées. Le triste épisode de la fermeture du collège public Montaigne à Vannes, ne doit plus se reproduire.

Servijoù publik a-feson evit an holl er Mor-bihan

A-benn un nebeud sizhunioù avamañ e vo ur c’houlz pouezus-kaer en hon demokratelezh hag evit amzer da zonet hor bro. Tud ar Mor-bihan hag ar Frañsizien a voto àr un den evit dilenn o frezidant.

Pouezus eo evit an Departamant ivez. Digemm e chom ar pezh a soñj hor strollad : difenn servijoù publik a-feson a fell dimp ober, ha kement-se dre un obererezh publik a-wel d’an holl. N’eo ket gant ar rogoni na gant fesonioù aotrou e c’hallor ober evit mad an holl.

Nac’het hor boa votiñ ar programmoù hag an adframmadurioù a oa bet kinniget gant ar muianiver, rak tonket int da washaat un toullad servijoù er Mor-bihan : lemel gwazourion karget d’ober àr-dro ar skolajoù, serriñ kreizennoù da gempenn an hentoù-departamant, strishaat an eurioù digoriñ e kreizennoù mezegiezh sokial…

Derc’hel a reomp ivez da vennout labourat kalz evit ar c’henempriñ, an deskadurezh hag an diorren padus. Kuzul-departamant ar Mor-bihan a c’hall ober traoù àr bep hini ag an tachennoù-se.

Rak gallout a reomp ober muioc’h gant hor politikerezh kenempriñ, d’an dud da adkavout labour. Ret eo d’an Departamant ober muioc’h a strivoù evit ma vo kavet plasoù er gevredigezh gant tud ar Mor-bihan.

Labouromp da vat àr an energiezhioù nevezadus. Cheñchomp penn d’ar vazh evit ober an traoù en a-raok, espern argant er monet en-dro, ha digreskiñ an dispignoù energiezh.

Erfin, klaskomp ober traoù bras gant hor politikerezh deskadurezh. Dleet e vehe da bep diviz bout kemeret àr-lerc’h un diagnostik graet a-gevret, ha goude ma vehe bet studiet an holl ziskoulmoù. Ar skolaj publik Montaigne a zo bet serret e Gwened : sed aze un afer drist ha ne rank ket degouezhiñ adarre.

Présentation du groupe des élus de la minorité

Groupe des élus de la minorité : Christian DERRIEN - Ghislaine LANGLET (canton de Gourin), Bruno BLANCHARD - Karine RIGOLE (canton de Lorient-1), Laurent TONNERRE - Gaëlle LE STRADIC (canton de Lorient-2), Guénaël ROBIN - Florence PRUNET (canton de Moréac).

Groupe des élus de la minorité - Photo : Laurent Rannou.

Mots clés :
Mots clés :