Skip to Content

Tribune du groupe des élus de la minorité

Autonomie des personnes âgées et handicapées

Quelle politique voulons-nous en matière de solidarité et d’accompagnement de nos ainés et personnes en situation de handicap ?
 
Rappelons que la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement votée sous le précédent quinquennat a permis plusieurs avancées pour plus de justice sociale et de protection. L’Etat a versé au Département une enveloppe financière permettant notamment l’anticipation de la perte d’autonomie et l’accompagnement des Morbihannais, cela en apportant une augmentation significative de l’APA - Allocation Personnalisée d'Autonomie, représentant une revalorisation du plafond mensuel de 400€ pour un Morbihannais très dépendant.

Notre collectivité devrait voter le prochain schéma autonomie d’ici la fin d’année 2017. Nous avons exprimé notre regret concernant la méthode du Président. En effet, nous aurions préféré des ateliers de travail avec les acteurs, plutôt que les contributions écrites demandées aux associations. Nous regrettons aussi le refus d’associer les conseillers départementaux de notre groupe.

Le nouveau schéma autonomie nécessite réellement de travailler avec tous les acteurs et élus concernés. Portons une vision politique innovante sur ce sujet. Soyons proches des acteurs du territoire. Deux sujets nous préoccupent particulièrement : tout d’abord la création de foyers de vie. Le Conseil départemental est pleinement compétent en la matière. C’est le moment de construire, nous devons y mettre les moyens pour que de nouvelles structures voient le jour avant la fin du mandat, et nous pouvons nous appuyer sur les acteurs locaux prêts à agir immédiatement.
Ensuite, nous nous inquiétons des déficits budgétaires, que cumulent les Services d'Accompagnement et d'Aide à Domicile. Il serait dommageable que pour minimiser les prestations d’aide à domicile nous n’accompagnions qu’une partie des bénéficiaires. Aussi, la situation des professionnels est complexe, ils manquent de formation et d’accompagnement dans la pénibilité de leur travail.

Sur les autres axes et enjeux, nous ferons des propositions pour améliorer le quotidien des personnes âgées et handicapées en Morbihan.

Emrenerezh an dud en oad hag an dud nammet

Peseurt politikerezh a vennomp kas da benn evit skoazelliñ ha harpiñ an dud en oad hag an dud nammet ?
 
Degasomp soñj e oa daet meur a araokadenn da-heul al lezenn Azasaat ar Gevredigezh d’ar C’hoshadur a oa bet votet e-doug ar pempblezad tremenet evit muioc’h a warez hag a justis sokial. Ur yalc’had argant zo bet roet d’an Departamant gant ar Stad evit gellet rakwelet ar c’holl emrenerezh ha skoazelliñ tud ar Mor-Bihan dreist-holl, hag er mod-se, brasaat un tamm mat ar Skorenn Bersonelaet evit an Emrenerezh (SPE), da lâret eo kreskiñ ar vevenn viziek uhelañ a 400€ evit ur Morbihanad dalc’het bras.

Ac’hann da fin ar blez 2017 e vo votet brastres nevez an emrenerezh gant hor strollegezh. Tro hon eus bet da lâret omp nec’het gant an hentenn choazet gant ar Prezidant. Gwell hor behe kavet sevel stalioù-labour asambl gant an obererion, e-lec’h ar goulennoù dre skrid zo bet kaset d’ar c’hevredigezhioù. Kerse eo ganimp ivez abalamour ma oa bet nac’het lakaat kuzulierion-departamant hor gronnad a-barzh an taol.

Evit sevel brastres nevez an emrenerezh e vo ezhomm kenlabourat gant razh an obererion hag an dilennidi a zo a-barzh an taol. Taolomp ur sell politikel nevez àr ar sujed-se. Bezomp tost da obererion an tiriad. Gant daou sujed emañ sorbet hor spered. Da gentañ, gant ar sevel bodoù buhez. E karg ar C’huzul-departamant emañ an dachenn-se da vat. Ar c’houlz mat eo evit sevel bodoù, deleet eo dimp lakaat peadra evit ma tay frammoù nevez da wir e-raok fin ar respetad, ha gellet a reomp em harpiñ àr obererion an departamant a zo prest da vont àr-raok diouzhtu.
A-du-rall omp nec’hañset gant an divigadoù budjed berniet gant ar Servijoù Skoazell hag Ambroug er Gêr. Ne vehe ket gwall vrav skoazelliñ un darn hepken ag an degemererion àr zigarez bihanaat ar pourchasoù skoazell er gêr. Plegenn an dud a vicher zo luziet ivez, n’int ket stummet a-walc’h ha ne vezont ket harpet a-fet poaniusted o labour.

Evit a sell doc’h an traoù arall e raimp kinnigoù evit gwellaat buhez pemdeziek an dud en oad hag an dud nammet er Mor-Bihan.

Présentation du groupe des élus de la minorité

Groupe des élus de la minorité : Christian DERRIEN - Ghislaine LANGLET (canton de Gourin), Bruno BLANCHARD - Karine RIGOLE (canton de Lorient-1), Laurent TONNERRE - Gaëlle LE STRADIC (canton de Lorient-2), Guénaël ROBIN - Florence PRUNET (canton de Moréac).

Groupe des élus de la minorité - Photo : Laurent Rannou.

Mots clés :
Mots clés :