Parc de sculptures

Un parc de sculptures exceptionnel

Remodelé à la fin du XIXe siècle, sous l'influence de Denis Bülher, créateur, avec son frère, du parc de la Tête d'or à Lyon et des jardins du Thabor à Rennes, le parc présente un arboretum remarquable, mêlant les essences et les variétés des quatre coins du monde. 

Un des premiers parcs de sculptures en France


Elisabeth Ballet - Trait pour trait - 1993-2007 © ADAGP, 2011 - Photo Dominique DirouLe Domaine de Kerguéhennec fut, avec l'île de Vassivière, en Limousin, l'un des premiers parcs de sculptures implantés en France. Cette spécificité, qui a contribué à sa renommée, est l'un des atouts majeurs du site. 

Créé à partir de 1986 à l'initiative du ministère de la Culture, de la Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne et du Fonds régional d'art contemporain de Bretagne, le parc de sculptures compte parmi les plus importants d'Europe.

Photo : "Trait pour trait", Elisabeth Ballet, 1993-2007 - ©ADAGP 2011 - photo©Dominique Dirou



Des artistes de renommée internationale

François Morellet - Le naufrage de Malevitch, 1990 © ADAGP, 2011 - Photo Dominique Dirou
Lieu de référence en matière de présentation de la sculpture contemporaine, il réunit aujourd'hui une vingtaine d'œuvres d'artistes majeurs : Harald Klingelhöller, Maria Nordman, Jean-Pierre Raynaud, Marina Abramovic, Carel Visser, Ian Hamilton Finlay, Markus Raetz, Richard Long, Richard Artschwager, Ulrich Rückriem, François Bouillon, Toni Grand, Keith Sonnier, Giuseppe Penone, Etienne Hajdu, Elisabeth Ballet, François Morellet, Marta Pan, Hreinn Fridfinnsson. Au printemps 2011, une œuvre de Rainer Gross a rejoint le parc de sculptures.

Ainsi, en écho ou en contrepoint, s'instaure une rencontre entre l'art et le paysage.

Photo : "Le naufrage de Malevitch", François Morellet, 1990 ©ADAGP 2011 - photo©Dominique Dirou

Photo têtière : "Au bout", œuvre de Rainer Gross, printemps 2011 - Domaine de Kerguéhennec - photo ©Dominique Dirou

Mots clés