Skip to Content

La création artistique coréenne s'invite en Morbihan !

Culture Patrimoine Expos 

Dans le cadre de l'Année France-Corée, 3 expositions sont présentées au Domaine de Kerguéhennec dans le château, les écuries, la cour d'honneur et la chapelle.

Dans le cadre de l’Année croisée France-Corée, le Département du Morbihan propose de découvrir un large panorama de la création visuelle et plastique coréenne, des années 70 à nos jours. Ce projet, coordonné par le Domaine de Kerguéhennec, propriété départementale, se décline sous la forme d’expositions, de créations in situ …

Du 6 mars au 5 juin 2016

[Château]
"DANSAEKHWA, l'aventure du monochrome en Corée, des années 70 à nos jours"

Pour la première fois en France, en collaboration avec le Gyeonggi Museum of Modern Art (GMOMA), une exposition est consacrée à Dansaekhwa. Apparu dès les années 70, ce mouvement artistique qui n’a cessé d’évoluer, se distingue de l’art monochrome ou minimal occidental par sa forte dimension méditative sollicitant tout le corps, et nécessitant une grande concentration physique et mentale. Cette exposition présente une sélection d’œuvres  des artistes fondateurs du mouvement, tels que PARK Seo-Bo et HA Chong Hyun, et de la génération suivante, comme LEE Kang So qui travaille à donner à la peinture monochrome abstraite de nouvelles dimensions.

[Écuries / Cour d’honneur]
LA PRÉSENTATION, SHIM Moon Seup (sculpture)

L’invitation faite à l’artiste d’exposer à Kerguéhennec constitue le point de départ du projet coréen en Morbihan. En préparation depuis plusieurs années déjà, cette exposition sera l’occasion de découvrir l’oeuvre de l’un des principaux acteurs de l’art contemporain coréen, qui n’a cessé depuis les années soixante-dix d’explorer les propriétés des matériaux et la mise en équilibre des contraires.

Les notions d’énergie, de tension et d’équilibre sont essentielles dans l’art de SHIM Moon Seup dont les œuvres sont fortement imprégnées de l’esprit du Zen. Principalement faites de bois, de pierre, d’eau, de métal, ses sculptures se caractérisent par une grande sobriété et par l’attention portée aux propriétés de chaque matériau ainsi qu’aux flux qui les animent. L’exposition s’intéresse principalement aux œuvres de la série The Presentation mettant ainsi en lumière le travail de l’artiste ces dix dernières années.

Du 6 mars au 6 novembre 2016

[Chapelle]
SUSPENS, LEE Bae

L'artiste LEE Bae, largement reconnu en Corée et dont l'exposition au Musée Guimet a ouvert l'Année France-Corée en septembre dernier, investira la chapelle du Domaine de Kerguéhennec pour une création in situ. Le charbon tient une place de premier plan dans l’œuvre de LEE Bae. De cette matière « née du feu et qui sert à le rallumer », comme il le souligne, l’artiste explore les propriétés plastiques autant que la symbolique. Pour l’installation qu’il a conçue spécifiquement pour la chapelle, à Kerguéhennec, ses emblématiques blocs de charbon serrés par des élastiques noirs ne sont pas posés comme ils le sont habituellement. Ils sont ici suspendus à la voûte, dans le vide, contrastant avec un sol en kaolin parfaitement blanc qui se colore avec l’effet de l’ombre portée de la sculpture - à la fois massive, légère et aérienne.

A voir aussi

> Voir tous les évènements