Skip to Content

De l’alimentation animale à l’alimentation humaine

Dans un département où les industries agroalimentaires occupent une place de choix, les analyses liées à la qualité et à la sécurité alimentaire constituent la première activité du LDA 56.

Les analyses les plus nombreuses concernent la sécurité sous l'angle microbiologique. Leur premier objectif est de s'assurer de l'absence de micro-organismes qui peuvent altérer les qualités organoleptiques (c'est-à-dire l'aspect, l'odeur et le goût) ou représenter un danger pour le consommateur.
Les analyses touchant la sécurité sous l'angle chimique ont pour but de détecter, à des doses infimes, la présence de contaminants minéraux (métaux lourds) ou organiques (pesticides, résidus de médicaments, hydrocarbures, toxines...).

Les analyses nutritionnelles ou de composition visent :

  • à vérifier la composition des matières premières destinées à l'alimentation animale,
  • à s'assurer de la présence des nutriments aux teneurs recommandées selon les espèces et leur stade de croissance pour les aliments,
  • à vérifier le respect de la réglementation ou à fournir les informations nutritionnelles aux consommateurs en alimentation humaine.

Si l'enjeu de sécurité et de santé publique apparaît comme le plus important, l'enjeu économique est aussi très présent car un incident sanitaire peut mettre en danger la survie d'une entreprise.
 
Dans un contexte où l'erreur sanitaire ou de composition est de plus en plus lourde de conséquences, le LDA 56 est un partenaire proche, capable d'aider les professionnels de l'agroalimentaire à atteindre leurs objectifs de qualité, par la maîtrise des risques microbiologiques et chimiques, depuis la matière première jusqu'au produit fini.

Clients et partenaires :

  • Importateurs et transformateurs de matières premières végétales destinées à l'alimentation animale,
  • Industriels de l'agroalimentaire des filières pêche, viande, ovoproduits,
  • Conchyliculteurs, ostréiculteurs,
  • Artisans des métiers de bouche,
  • Entreprises ou organismes de restauration collective,

Services des ministères chargés de l'Agriculture et de la Santé,Laboratoires de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail).

Missions du LDA 56 : 

C'est un partenaire proche, capable d'aider les professionnels de l'agroalimentaire à maîtriser les risques microbiologiques et chimiques depuis la matière première jusqu'au produit fini.
Une antenne du laboratoire a été créée à Lorient pour répondre aux besoins particuliers de nos clients.

Type d'analyses (auto-contrôles et analyses officielles) :

  • analyses microbiologiques (recherche, dénombrement, identification des micro-organismes
  • pathogènes et témoins de contamination),
  • contrôles de conservation et de stabilité,
  • recherche de trichines,
  • analyses chimiques de composition et valeur nutritionnelle,
  • recherche et dosage de contaminants (toxines, pesticides, hydrocarbures, micropolluants organiques), métaux, additifs.

Pour :

  • s'assurer que les aliments ne présentent aucun danger pour la santé,
  • vérifier le respect des normes ou des usages,
  • contrôler la validité des procédés de fabrication,
  • contrôler l'efficacité des mesures d'hygiène,
  • mesurer la valeur nutritionnelle,
  • rechercher les traces de contaminants et de résidus indésirables.