Skip to Content

L'Allocation Personnalisée à l'Autonomie

L'APA à domicile, c’est quoi ?

L’APA (Allocation Personnalisée à l'Autonomie) est une allocation versée par le conseil départemental destinée aux personnes âgées de 60 ans et en perte d’autonomie.

Pour bénéficier de l’APA, il faut :

  • être âgé de 60 ans ou plus,
  • résider en France de façon stable et régulière,
  • être en perte d’autonomie, c’est-à-dire avoir un degré de perte d'autonomie évalué comme relevant du GIR 1, 2, 3 ou 4 par une équipe de professionnels du conseil départemental.
  • Vivre à votre domicile, au domicile d’un proche qui vous héberge, chez un accueillant familial, dans une résidence autonomie.


L’APA à domicile aide à payer les dépenses nécessaires pour rester vivre à domicile malgré la perte d’autonomie. Ces dépenses sont inscrites dans un plan d’aide.
Elles peuvent concerner :

  • des prestations d’aide à domicile (aide à la toilette, à l'habillage, à la prise des repas, ménage) ;
  • des aides techniques (installation de la téléassistance, barres d’appui…) ;
  • des fournitures pour l’hygiène (protections) ;
  • du portage de repas ;
  • des solutions de répit pour votre aidant: un accueil pour vous en établissement à la journée et ou de nuit ;
  • un accueil temporaire, à la journée ou avec hébergement ;
  • des dépenses de transport ;
  • les services rendus par un accueillant familial.


Il n’y a pas de conditions de revenu pour bénéficier de l’APA. En revanche, le montant de l'allocation qui vous est attribué dépend de votre niveau de ressources. Au-delà d’un certain niveau de ressources, une participation progressive vous sera demandée. Cette participation peut aller jusqu’à 90% du montant total de votre plan d’aide.

L’APA ne fait l’objet d’aucune récupération des sommes reçues ni du vivant ni au décès de son bénéficiaire. Le département ne peut donc pas demander le remboursement des sommes versées au bénéficiaire si sa situation financière s’améliore de son vivant, ni les récupérer sur sa succession à son décès.

Avec la demande d’APA, il est possible de solliciter la Carte Mobilité Inclusion (CMI). La carte mobilité inclusion procure divers avantages comme, notamment, de pouvoir stationner sur des places réservées aux personnes handicapées. Pour cette demande, il est nécessaire de joindre un certificat médical de moins de six mois à l’appui de la demande de carte mobilité inclusion.

L’APA ne peut pas être cumulée avec les prestations suivantes :


 

Etes-vous éligible à l'APA ?

Pour en avoir une idée, répondez à ces questions et cliquer sur "Envoyer mes réponses".