Skip to Content

Tribune du groupe des élus de la minorité

Groupe de Gauche et Écologiste du Conseil départemental du Morbihan.

Les Morbihannaises et les Morbihannais nous ont élus en juin 2021 pour porter les valeurs écologiques et sociales au sein de l'assemblée départementale. Nous constituons un groupe d'opposition exigeant, mais constructif et proactif au service des habitants de notre département. Au cours de ce mandat, 2021-2028, nous devrons faire face aux enjeux liés à la crise écologique, au changement climatique et à la perte de biodiversité. Et, en même temps, faire face aux enjeux en matière de solidarité et d’autonomie. Rappelons que la pandémie a fait basculer dans la pauvreté de nombreuses personnes qui étaient déjà en situation de précarité, mais elle a aussi créé de nouveaux pauvres.

Pour le premier budget du mandat, en cohérence avec les recettes du département (sans toucher au niveau de l’endettement) nous proposons pour la jeunesse : la mise en place d’un « bonus associatif » auprès des collégiens et l’expérimentation d’une allocation d'autonomie pour des jeunes âgés de 18 à 30 ans. Sur la question du logement :  près de 19 000 Morbihannais sont en attente d’un logement social, c’est-à-dire à un coût abordable, le Département doit être au rendez-vous.

Concernant les collèges, nous portons trois priorités : l’implantation d’un collège public à Guidel et à Saint-Avé, deux communes de plus de 10 000 habitants et 2 collèges neufs à Lanester, dans le cadre de la réflexion menée actuellement par le Conseil départemental.

A propos de l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, le Morbihan est en retard et possède moins de places par habitant que les départements voisins. 2 chantiers sont à mener en priorité : celui de la réduction des délais de traitement des dossiers de la Maison Départementale de l'Autonomie et l’amélioration de la situation des personnes handicapées vieillissantes, face aux projections démographiques alarmantes (hausse de 40% de personnes âgées dépendantes d’ici 2030).

Autre enjeu : la demande d’une alimentation et d’une agriculture de proximité et avec des valeurs fortes. C'est pourquoi, comme le fait le Conseil départemental du Finistère, nous proposons la mise en place d’un Plan Alimentaire de Territoire à l'échelle du Morbihan.

La biodiversité et le dérèglement climatique sont les grands absents du budget 2022 présenté par la majorité départementale. Il n’y a pas assez d’ambition en termes de rénovation thermique, de développement des énergies renouvelables dans les collèges, rien sur l’adaptation au changement climatique, aucun bonus écologique dans nos subventions aux projets des communes. Nous demandons à la majorité départementale de poser de véritables actes.

Enfin, c’est l’honneur et la tradition de la France de savoir se mobiliser pour accueillir avec humanité et solidarité les réfugiés (Ukrainiens, Syriens, Guinéens...). Notre rôle est de soutenir les associations, citoyens et les communes qui se mobilisent dans tout le Morbihan, pour proposer un accueil digne pour tous.

Nous vous invitons à suivre nos actualités sur facebook.com/groupe.gaucheetecologiste56
 

Notre groupe est composé de 8 conseiller·ère·s départementaux·ales :

- Myrianne COCHÉ, Alain CARIS (canton de Lanester-Caudan).

- Catherine QUÉRIC, Mathieu GLAZ (canton de Lorient 1, Lorient nord).

- Rozenn MÉTAYER, Damien GIRARD (canton de Lorient 2, Lorient sud et Groix).

- Marie LE BOTERFF, Boris LEMAIRE (canton de Questembert).
 

Mots clés :
Mots clés :